NOTE METHODOLOGIQUE

(en intégralité et en téléchargement dans les documents annexes)

 

 


LE CONTEXTE  

En 2016, le paysage des musiques actuelles en Normandie a évolué suite à la fusion des régions.

Dans ce nouveau contexte, l'Etat et la Région Normandie ont souhaité qu'un état des lieux sur la filière musiques actuelles et son écosystème soit mené par Le FAR, agence musicale régionale.

 

La promulgation le 7 août 2015 de la loi NoTRe a été pour le réseau RMAN le démarrage d'une réflexion sur la mise en oeuvre de concertations régionales.

L'objectif étant de créer une perspective dynamique, collaborative et collective des acteurs des musiques actuelles du territoire.

RMAN et Le FAR se sont donc associés pour copiloter l'élaboration d'un diagnostic et d'une concertation sur les musiques actuelles en Normandie.

 

Ce travail s'articule en deux temps:

1- Diagnostic et cartographie régionale du secteur des musiques actuelles réalisés par Le FAR entre novembre 2016 et juin 2017

2- Concertation des acteurs porté par RMAN de septembre 2017 à juin 2018


 DES ENJEUX A ARTICULER

- Améliorer l'interconnaissance des acteurs sur les bassins de vie

- Identifier l'existant, préciser les enjeux et les besoins spécifiques

- Renforcer les articulations et complémentarités entre acteurs et entre les territoires

 

- Ajuster les dispositifs antérieurs des régions et les politiques de soutien à l'échelle régionale

- Impliquer l'ensemble des collectivités (communes, agglomérations, départements…) sur des politiques adaptées à chaque territoire

- Inscrire le développement des musiques actuelles dans les cadres de politiques publiques (à décrypter) : loi LCAP, loi Notre, loi ESS, conventions CNV...

 

- Outiller les acteurs pour une meilleure connaissance des enjeux et besoins du secteur et des territoires en termes de musiques actuelles

- Contribuer à la structuration territoriale de la filière

 

Soulignons que l'approche par bassin de vie doit tenir compte de (et/ou révéler) la diversité des configurations territoriales, dont la pré-existence de démarches de concertations sur certains (notamment sur l'agglomération de Caen).


UN DIAGNOSTIC FILIERE MUSIQUES ACTUELLES

 

Le diagnostic de la filière Musiques Actuelles en Normandie propose une photographie du secteur au travers de cinq items principaux :

Il est complété d'éléments qualitatifs sur le ressenti des répondants sur la situation de leur activité, et au travers de quelques questions ouvertes analysées en termes de forces et faiblesses du territoire, et ses besoins (mutualisation, rapprochements).

 

Le diagnostic est en téléchargement dans les documents annexes

 


LES BASSINS DE VIE, TERRITOIRES DE CONCERTATIONS

 

Sept territoires ont été définis comme périmètres aux concertations territoriales sur la phase 1 :

La vision régionale ne pourra se satisfaire d'une addition des visions territoriales. C'est pourquoi une mise en commun et une analyse transversale doivent être mises en débat entre les acteurs avant la présentation aux partenaires fin décembre 2017.

 

De 7 territoires en première phase, il a été décidé de ne plus distinguer les agglomérations de Rouen et Caen de leur territoire départemental  : Calvados (14), Eure (27), Manche (50), Orne (61) et Seine-Maritime (76)

 


PHASE 1: FAVORISER L'INTERCONNAISSANCE

 

Les démarches de concertations territoriales nécessitent du temps et de la méthode pour établir un dialogue apaisé et constructif entre les parties prenantes. Du temps pour l'interconnaissance entre les participants, pour la compréhension des enjeux et problématiques spécifiques à chaque territoire, à chaque domaine d'activité…

Le processus qui s'engage en Normandie ne pourra répondre à tout en quelques mois, mais il a pour ambition de nourrir l'élaboration des politiques régionales, et de favoriser la structuration de la filière, la mise en réseau de ses acteurs.

Aussi, en phase 1, les deux réunions par territoire doivent permettre de fonder les bases d'un processus à inscrire dans le temps.

 

Le contenu des réunions proposé est le suivant :

C'est en phase 2 que les thématiques et les propositions pourront être approfondies. Un exercice délicat sera de ne pas entrer trop loin dans les détails et propositions, mais de veiller à brosser l'ensemble des sujets qui concernent les musiques actuelles.

 

Du diagnostic partagé aux propositions

Le diagnostic filière réalisé aborde des thématiques transversales (structuration des « entreprises », économie - budget, emploi – RH…) et relatives aux activités (Création, diffusion, action culturelle, accompagnement de la scène locale, formation, développement d'artistes, information / ressource, média). Ce découpage thématique peut servir de base à l'organisation des échanges.

Au-delà des activités « métiers » et « structuration des entreprises », les concertations doivent permettre d'aborder les questions de mise en relation des acteurs (sur des dispositifs, sur des actions de coopération…) et de structuration territoriale à différents niveaux (territoire de proximité, inter-territoires, région…).

 

La mise en débat des sujets sera structurée afin d'identifier :

L'ensemble des dimensions qui touchent les projets et activités de la « filière musiques actuelles » :



PHASE 2: APPROFONDIR LE CONSTAT ET LES ENJEUX, FAIRE DES PROPOSITIONS

 

La phase 2 s’inscrit dans la continuité des travaux de la première phase en tenant compte des disponibilités limités des acteurs et de la nécessité d’allier les sujets sectoriels/professionnels, les questions transversales et les approches territoriales.

Les objectifs principaux de cette phase de concertations sont d’élaborer des propositions pour le contrat de filière, enrichir le diagnostic filière, proposer des axes, et amorcer des actions et une structuration par bassin.

En termes de thématiques de travail, il est proposé de regrouper les activités suivant deux axes :

Les 4 thématiques transversales doivent être abordées sur l’ensemble des travaux : Droits Culturels, transition numérique, structuration et formation.

Le contenu des réunions proposé est le suivant :

Les deux séminaires régionaux d’une journée ont pour objectifs de partager et de faire synthèse des travaux réalisés sur chaque bassin, et de contribuer à la structuration régionale. Leur organisation privilégiera des formes participatives et dynamiques de production (ateliers en sous-groupes).


PHASE 3: POURSUITE DU PROCESSUS

 

Lors de la restitution des concertations régionales du 25 juin dernier, quelques préconisations ont été annoncées: Poursuivre le processus de concertation, compléter le diagnostic régional, engager une structuration régionale et organiser l'évaluation des dispositifs.

Depuis, Start & Go et les dispositifs du Contrat de Filière sont mis en oeuvre, et il est déjà temps de penser à l'année 2019.

Thématiques abordées lors des réunions de novembre 2018 et février/mars 2019:

Start&Go : informations et échanges sur les évolutions du dispositif

Contrat de filière : échange sur les évolutions et nouvelles thématiques

Les Membres du Réseau

Partenaires

      

Adresse

RMAN
12 quai Casimir Delavigne
76600 Le Havre
T: 09 72 54 08 28

Newsletter